Processus simplifié pour embaucher des travailleurs immigrants spécialisés

Les employeurs du Québec pourront désormais profiter d'une mesure appelée Volet des talents mondiaux afin d'attirer dans la province des travailleurs ayant des compétences spécialisées ou œuvrant dans des domaines en forte demande.

Québec et Ottawa en ont fait l’annonce lundi matin. La mesure du Programme des travailleurs étrangers temporaires prévoit un « traitement prioritaire des demandes, des exigences de recrutement flexibles et un traitement plus rapide des demandes de permis de travail ».

 

Les entreprises novatrices québécoises pourront s'adresser à Investissement Québec ou à Québec International, par exemple, pour être référées au gouvernement fédéral.

La ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Kathleen Weil, a cité en exemple les entreprises œuvrant dans les jeux vidéos. Ces entreprises connaissent une croissance de 16 % par année, « bien au-delà de nos capacités de formation en main-d’œuvre locale », a-t-elle affirmé.

 

Demande de traitement simplifié

Cette nouvelle mesure permettra d'étudier et de traiter les nouvelles demandes de permis sur une période de 10 jours, alors qu'auparavant, les dossiers étaient étudiés pendant plusieurs mois.

« L'annonce d'aujourd'hui va réduire d'à peu près quatre fois le délai qu'il y aurait eu autrement à faire venir des travailleurs qualifiés », a ajouté le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos.

 

« Avec un taux de chômage historiquement bas » notamment dans la région de Québec, les gouvernements estiment que les entreprises qui ne parviennent pas à pourvoir certains postes avec de la main-d'œuvre locale pourront plus facilement recruter des talents hautement spécialisés venus de partout dans le monde pour soutenir le développement.

« Nous avons besoin de nous ouvrir pour aller chercher des travailleurs additionnels et des travailleurs qui ont les compétences pour continuer à faire croitre notre économie », a affirmé Jean-Yves Duclos.

 

Objectif double pour le gouvernement du Québec

Avec cette annonce, le gouvernement du Québec espère également se constituer une banque de travailleurs qualifiés provenant de l'étranger. Les entreprises du Québec pourraient ainsi avoir accès plus rapidement aux candidats.

Un telle mesure existe déjà ailleurs au Canada via le programme Entrée Express.

« C'est la fin du premier arrivé, premier servi, c'est quelqu'un qui a un profil intéressant et présélectionné, parce que son profil répond à des besoins du marché du travail, mais aussi avec une option pour les entreprises de regarder les noms dans la banque d'emplois », ajoute Kathleen Weil.

Le programme sera mis en place en 2018.

 

Source : Radio- CANADA

Retour aux nouvelles
Débuter votre démarche ici

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être les premiers informés de nos nouveautés.


Envoyer

Sondage éclair

La façon qu’adopte les autorités de l’immigration de fonctionner dorénavant par quotas, est-ce pour vous une chose:







Répondre