Pénurie d'ingénieurs au MTQ: le Saguenay vient prêter main-forte à l'Abitibi-Témiscamingue

 

 


Les organismes publics ne sont pas épargnés par la pénurie de main-d’œuvre. En Abitibi-Témiscamingue, le manque d'ingénieurs affecte durement le ministère des Transports du Québec (MTQ). La direction régionale s'est donc résolue à mettre en place une équipe au Saguenay, qui est entièrement consacrée aux travaux de l'Abitibi-Témiscamingue.


 

Un texte de Piel Côté

 

 L'Université du Québec à Chicoutimi offrant le baccalauréat en génie civil, la disponibilité et la proximité de la main-d’œuvre ont pavé la voie à ce projet exclusif aux régions d'Abitibi-Témiscamingue et du Saguenay-Lac-St-Jean.


 

L'idée qu'on embauche du personnel au Saguenay, ça date d'un an, environ.

 

Yves Coutu, directeur régional du MTQ


 

 

 

« Actuellement, on a quatre ingénieurs et quatre techniciens qui travaillent pour nous là-bas. L'objectif, c'est aussi de conserver l'expertise à l'interne au ministère », détaille Yves Coutu, directeur régional du MTQ.


 

M. Coutu mise également sur une ancienne collègue pour diriger la nouvelle équipe. La directrice de l'inventaire et du Plan pour le MTQ à Saguenay, Sonia Boucher, a déjà travaillé neuf ans en Abitibi-Témiscamingue avant de déménager.


 

« L'équipe du Saguenay assure une conception et une surveillance des travaux de structures pour les structures et les ponceaux de plus grandes dimensions de l'Abitibi-Témiscamingue », explique-t-elle…..


 

Source : Extrait d’article tiré de Sympatico.ca

 

 

 

 

 

Retour aux nouvelles
Débuter votre démarche ici

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être les premiers informés de nos nouveautés.


Envoyer

Sondage éclair

Si votre dossier présente + de chances et de rapidité pour le fédéral (installation hors Québec) à travers le programme de l’Entrée Express mais est aussi positif pour le Québec avec une procédure environ un an plus longue, quelle option choisiriez-vous ?





Répondre