Elections 2018 au Québec : La palme des engagements

 

Voici les 5 promesses qui recueillent le plus d’appuis

 

Les promesses en santé ont la cote. Parmi les engagements soumis jusqu’à présent par les quatre principaux partis, quatre des cinq plus populaires touchent la santé, tandis qu’un autre s’en prend aux nominations partisanes.


Le ministère qui accapare la plus grande part du budget de l’État québécois est au centre des préoccupations.

 

Pour parvenir à ces résultats, la firme Léger a demandé à 1000 Québécois par internet, au cours de sondages hebdomadaires en août, la question suivante : « Seriez-vous tenté de voter pour un parti politique qui s’engagerait à... »

 

Coalition Avenir Québec (CAQ)

 

86 % : Réduire le temps d’attente dans les urgences (à partir du triage) à 90 minutes


Un classique. La réduction du temps d’attente à l’urgence est une promesse qui fascine les Québécois depuis des décennies.

 

79 % : Revoir le mode de nomination des hauts fonctionnaires pour s’assurer qu’ils n’ont pas été nommés uniquement pour leurs liens partisans


La CAQ a maintes fois reproché au gouvernement Couillard d’avoir nommé des gens dans la haute fonction publique en raison de leur proximité avec le Parti libéral plutôt que pour leurs compétences.

 

Parti Québécois (PQ)

 

81 % : Décloisonner les actes cliniques, c’est-à-dire de permettre aux infirmières ou aux pharmaciens de faire des actes réservés à d’autres professions de la santé


Le Parti québécois assure qu’une décentralisation du pouvoir médical est une des meilleures façons d’augmenter l’efficacité du réseau de la santé.

 

 

Québec Solidaire (QS)

 

 

76 % : Instaurer une couverture universelle permettant de rembourser entre 60 % à 100 % des soins dentaires selon certains critères


Présentement, seuls les enfants de 10 ans et moins ainsi que les prestataires d’une aide de dernier recours ont droit à une assurance dentaire publique. QS propose de l’étendre à l’ensemble de la population québécoise.

 

Parti libéral du Québec (PLQ)

 

74 % : Investir 100 millions $ dans les soins à domicile


Avec une population vieillissante, pouvoir recevoir des soins adéquats à la maison est sans surprise au cœur des intérêts des Québécois.

 

Source : Journal de Montréal

Retour aux nouvelles
Débuter votre démarche ici

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être les premiers informés de nos nouveautés.


Envoyer

Sondage éclair

Si votre dossier présente + de chances et de rapidité pour le fédéral (installation hors Québec) à travers le programme de l’Entrée Express mais est aussi positif pour le Québec avec une procédure environ un an plus longue, quelle option choisiriez-vous ?





Répondre